L'Entraînement mental est une méthode de formation intellectuelle pratique qui s’adresse à tous ceux qui souhaitent affermir leur capacité à agir, décider, projeter, en plaçant l’humain au centre.

Penser en trois dimensions…

Penser, au sens de l’EM, c’est chercher à maintenir une triple vigilance, logique, éthique et dialectique dans différentes situations que nous rencontrons.

Logique: Un discours habile n’est pas toujours un discours cohérent. Une analyse un peu rigoureuse (et un peu aride) nous le montrerait. Plus souvent toutefois, c’est dans les mots que noustriangle utilisons que se loge l’incohérence, la confusion, ou la contradiction. Pour faire le ménage, un bon dictionnaire et un peu de culture sont utiles. Mais nous ne serons pas encore quittes. Les discours qui nous sont tenus, ou que nous tenons, sont aussi portés par des petites musiques de fond, qui, souvent, les rendent agréables — et parfois pas du tout ! L’analyse de ces petites musiques de fond que j'appelle idéologies vont nous permettre de prendre une hauteur salutaire !

Dialectique : La contradiction des paroles et des actes cache et révéle presque toujours une autre contradiction : celle, humaine, du désir. Commencer à y comprendre quelque chose, c'est commencer par se demander en quelle mesure le monstre, le vampire, le zombie, le singe, le truand, etc. — et pas seulement dans les films — c'est nous... Accepter que nous sommes partie prenante dans le vaste champ de la négativité humaine, commencer d’épingler les principales contradictions qui nous agitent, c'est entrer dans un rapport dialectique avec nous-même, les autres et les choses — faire un pas décisif vers notre conversion éthique.

Éthique : Car cette négativité logée au coeur de l’agir humain ne saurait être une excuse au mal commis ou subi. Son décryptage n’aurait aucun sens, si, en même temps que nous nous exercions à la voir à l’oeuvre en nous, nous ne nous préparions à la sublimer, à la transformer par un geste créatif. Il n’appartient qu'à nous de faire ce geste. Mais pour le faire en conscience, plutôt que de le céder à l’impulsion, à l’habitude, ou aux vitrines du prêt-à-penser, il paraît bon d’éclairer un peu sa lanterne, de s’offrir des alternatives, c'est-à-dire d’emmener avec nous un peu de culture morale.

… et «monter en humanité»

Ces trois dimensions de la pensée — et/ou de l’agir humain — sont partout présentes, et enchevêtrées. Apprendre à les repérer, autour de nous et en nous, c’est se préparer à naviguer hors des stéréotypes, des logiques compulsives, commencer à «penser par soi-même»… et mettre le cap vers notre montée en humanité.


Le stage

Ce stage est conçu comme une initiation à l’Entraînement mental, se déroulant sur cinq jours consécutifs (ou deux fois trois jours), pour des groupes allant de six à quinze stagiaires.

L’exposé détaillé de la méthode (histoire, enjeux, variantes, contenus) laissera progressivement place à des exercices et mises en situation, en partant notamment d’expériences, vécues ou fictives, proposées par les stagiaires.
Ce parcours des dimensions essentielles de l’agir humain sera largement ouvert à la parole des stagiaires, à la discussion. Et parce que le langage s’avance comme premier terrain du combat, les occasions seront créées :

  • de redonner saveur, contenu et perspective à des mots en perdition, tels que humain, éthique, esprit, démocratie, etc. ;
  • de visiter certaines expressions-clés pour appréhender des aspects cruciaux du monde actuel : «idéologie libérale», «ingénierie sociale», «barbarie douce», etc. ;
  • de s’approprier quelques autres notions-clés tirées de la psychanalyse, de la sociologie ou des sciences du langage (rhétorique notamment).

En fonction des appétences du groupe, nous ferons le détour par les théories qui soutiennent certains de ces mots-clés.

Objectifs ?

L'EM n’est ni un système, ni une «technique» — même si il n’est pas dépourvu d’aspects techniques, formels, ou mnémo-techniques. S'il se situe à bonne distance des «compétences» qui font croire que les humains sont interchangeables, l’EM n'en laisse pas moins attendre, par l’invitation à pratiquer lecture et écoute actives, un gain dans l’ensemble de nos pratiques :

  • des relations humaines (collaboratives ou hiérarchiques) ;
  • documentaires (analyse, rédaction, communication écrite ou orale) ;
  • de conception de projet («méthodologie» de projet) ;
  • etc..

Modalités

Un stage est organisé sur demande d’un groupe déja constitué (salariés d’une entreprise, membres d’une organisation), ou sur demande de particuliers, dans le cadre de la formation professionnelle, ou hors de ce cadre, avec des tarifs différents.

Tarifs

Me contacter


triangle

book-iconL’EM, dont la faible «récupération» par l’académie reste un mystère, est l’objet d’une littérature peu abondante, et très inégale. On trouvera quelques références d’ouvrages dans l’article de Wikipedia, par ailleurs peu recommandable.
Les praticiens de l’EM dont je m’inspire écrivent avec modération. La mise en bouche de loin la plus goûtue reste le texte aux contours pamphlétiques de Renaud Davreux, disponible sur www.entrainement-mental.info.
On lira aussi avec beaucoup d’intérêt l’ouvrage de l’historien Bernard Comte, Une Utopie Combattante (Fayard, 1991), pour s’imprégner de l’esprit de l’EM, en parcourant les (més)aventures de l’école des cadres d’Uriage pendant l’Occupation.